Exposition collective « Anthropocène, la contemplation de la menace »

Maison Hamel-Bruneau

L’exposition collective «Anthropocène, la contemplation de la menace» débutera le 23 septembre prochain à la Maison Hamel-Bruneau, à Québec.

Œuvres des artistes :

Voici quelques mots de l’artiste et commissaire de l’exposition, Martin Bureau :

« Notre époque est davantage marquée par une sensibilisation face aux débordements climatiques : les catastrophes que l’on croyait jadis naturelles sont désormais envisagées comme une conséquence de l’envahissement de l’homme dans les écosystèmes. (…)

C’est à partir de cette prémisse que je perçois l’intérêt de donner à concevoir l’esthétique de l’Anthropocène. Il m’apparaît que les tensions créées entre l’esthétisation de la catastrophe et la réalité dramatique des événements survenus peuvent contribuer à catalyser l’éveil de nos consciences.

Par ses multiples stratégies de recul et de réappropriation du réel, l’art, révélant l’indicible, devient un puissant vecteur de sens critique et métaphorique ».