Andréanne Jacques / Nathalie Vanderveken

Vernissage: Jeudi, 11 septembre à 17h

précédé d’une rencontre avec les artistes dès 16h30 et lancement de la collection Phosphore La Galerie des arts visuels présente les œuvres de deux jeunes artistes finissantes à la maîtrise en arts visuels de l’École des arts visuels et médiatiques. Sélectionnées par jury, Andréanne Jacques et Nathalie Vanderveken présentent ainsi pour la toute première fois leur recherche dans un contexte professionnel. Elles explorent toutes deux la ligne, le trait, le tracé et le plan dans des œuvres graphiques témoignant d’une même sensibilité. Chez Andréanne Jacques, le trait sur papier, la ligne filante du tissage, le fil à broder composent sur la feuille ou la toile des espaces mobiles. Le geste est répété de manière méthodique tel un rituel, une résistance du temps, du faire. Il donne lieu à des champs graphiques toujours en devenir qui mettent en lumière le processus qui leur a donné forme et nous confrontent à leur non-finitude. Nathalie Vanderveken voit dans les patrons de couture l’occasion d’une exploration des limites du corps. Elle les transforme, opère de nombreuses dérives et détournements. Bientôt, les dessins, montages ou cahiers d’études suscitent de multiples évocations. Les lignes et profils devant mener à la conception du vêtement adoptent une autre échelle, se transforment bientôt en esquisses architecturales, en tracés d’autoroutes improbables ou en plans de territoires imaginaires. LANCEMENT À noter qu’à l’occasion de ce vernissage trois publications de la toute nouvelle collection d’essais sur l’art Phosphore seront lancées. Éditée par les Presses de l’Université Laval, Phosphore fut créée en 2012 par Marie-Christiane Mathieu, professeure à l’École des arts visuels. Seront lancés le 11 septembre: L’a-maison, qui examine, à travers les textes de Georges Teyssot, de Jacques Perron et de Marie-Christiane Mathieu, la présence du corps dans l’espace domestique; Menlo Park, issu d’un projet de recherche de Olivier Asselin, Suzanne Leblanc et Davis Tomas et dont les œuvres furent prséentée en 2010 à la Galerie des arts visuels; enfin, L’Objet auquel ont collaboré: Marcel Jean, Richard Baillargeon, Renée Bourassa, Francine Chainé, Andréanne Jacques, Suzanne Leblanc, Bernard Paquet, Guillaume Adjutor Provost et Marie-Christiane Mathieu.