Matthieu Crimersmois et Olivier Garraud

Nantes à Québec

Vernissage: jeudi 22 octobre à 17h
précédé d'une rencontre avec les artistes dès 16h30

Au printemps 2015, la Galerie des arts visuels présentait les œuvres de Charles-Étienne Brochu et de Josiane Roberge à la Galerie Dulcie de l’École supérieure des beaux-arts de Nantes. Avatar, l’OEil de Poisson, Le Lieu et Manif d’art étaient également de cet échange entre les villes de Nantes et de Québec initié par Manif d’art. C’est au tour de nos collègues nantais de présenter leurs recherches à Québec. La Galerie des arts visuels reçoit dans ce contexte deux artistes émergents, Matthieu Crimersmois et Olivier Garraud.

Matthieu Crimersmois est un artiste multidisciplinaire et un DJ de musique expérimentale. Son travail explore l’interaction du son et de l’image et développe des procédés tel que le dessin aux platines vinyle, engendrant des pièces audiovisuelles. Ses performances et ses installations, qui évoquent l’actualité et la culture de banlieue, provoquent l’interaction avec le regardeur. Les références à la musique improvisée ou savante rencontrent la figuration libre, le graffiti et l’art conceptuel. Diplômé de l’École supérieure des Beaux-arts de Nantes et de l’Université d’Angers (2009), Matthieu Crimersmois fait des études à l’Université de Concordia (2007) dans le cadre d’un échange interuniversitaire. Il participe à divers évènements, festivals et expositions collectives: MAC/VAL, Vitry-Sur-Seine (2008); Musée Militaire de Belgrade et à l’Istituto Universitario di Architettura di Venezia (IUAV), Venise (2009); Espace Pierre Cardin, Paris (2011); APONIA Centre d’Art Contemporain, Villiers-Sur-Marne (2014).

Olivier Garraud est fasciné par l’impact et la profusion des messages, par leur caractère emblématique et universel. Abandonnés ou stigmatisés, il les détourne dans un esprit de résistance. Il aborde notre conception du pouvoir, de la victoire et de l’économie à travers des slogans empreints d’ironie. Les oeuvres d’Olivier Garraud se présentent comme des séries déconstruites et ouvertes, amalgames hybrides d’éléments textuels, d’animations et de dessins. L’humour côtoie paradoxalement une noirceur certaine. Olivier Garraud est diplômé de l’École supérieure des Beaux-arts de Nantes (2010). En 2013, il reçoit le Prix des Arts visuels de la Ville de Nantes. Signalons diverses expositions collectives: MAC/VAL, Vitry-Sur-Seine (2008), Galerie Dulcie, Nantes (2009), Galerie des Franciscains, Saint-Nazaire (2010), Hangar Alstom, Nantes (2011), Basic Space, Dublin (2013); Triennale de dessin de Tallinn, Estonie (2015).

Cette exposition reçoit le soutien de l’Institut Français et de la Ville de Nantes.