Les Cahiers de la Galerie #10

Alors que nous publions la 10e édition des Cahiers, il nous importe de souligner qu’au fil du temps, des complicités se sont développées avec une diversité de critiques d’art aguerri-e-s ou de la relève.

Les Cahiers sont ainsi devenus un outil de premier plan dans notre volonté d’affirmer la singularité de notre mandat en tant que galerie universitaire. Grâce à des collaborations multiformes avec les auteur(e)s invité(e)s, cette publication annuelle nous permet de soutenir une pratique de l’écriture sur l’art. Qui plus est, elle assure la poursuite, dans le temps, de notre travail de réflexion et d’échange. Expositions, conférences, travail d’écriture composent en effet un paysage riche que nous façonnons avec la ferme conviction que ce que nous proposons va bien au-delà des limites temporelles de nos présentations en salle.

Merci à tous ceux et celles qui ont accepté, au cours de ces dix ans, de poser leur regard sur ces projets fascinants et qui ont partagé avec nous une passion pour l’art et la recherche. Et merci plus spécifiquement à tous les auteurs et toutes les auteures de ce dixième numéro. Cette programmation 2017-2018 a fait place à l’écrit et à l’oralité, à la voix et à la prise de parole. Il permet un retour sur le projet vidéo de Geneviève Chartrand, les berceuses de Fiona Annis, le Banc dessai 2018, l’installation interactive de Graeme Patterson et le dialogue visuel et sonore proposé par Anne-Marie Proulx avec ses complices innus.