Bernard Paquet

La fabrique du corps

Vernissage: jeudi 8 novembre à 17h

conférence le jeudi 15 novembre
au local 3153 à 16h30

La Galerie des arts visuels est heureuse de présenter le travail récent de Bernard Paquet. Si le corps demeure l’objet premier de sa recherche picturale, ses œuvres récentes se distinguent par la représentation d’un imaginaire évoquant le posthumain.

L’artiste travaille de l’intérieur ce corps inventé, dans des séries multipliant les fragments tout à la fois organiques et mécaniques. Les évocations se succèdent, entre la figure de l’écorché et l’imagerie médicale, le microscopique et la représentation d’univers sidéraux.

L’exploration picturale demeure l’enjeu essentiel de cette production. Bernard Paquet choisit méticuleusement la gamme des couleurs qu’il privilégie (terre de sienne, ocre jaune, terre d’ombre brûlée...) et n’a de cesse de nous offrir un vaste éventail de textures et de traitements de la surface: lisse, striée, cartographiée. C’est dans ce jeu de multiples variations qu’il nous propose sa conception d’un corps comme une structure souple qui serait capable, tel que le promet la médecine régénérative, de se renouveler en permanence par la multiplication d’éléments variables, autonomes et permutables: « Il s’agit d’un jeu morphologique qui table sur l’expression de la matière […] avec le but d’inventer la couleur, la forme, la lumière et la texture d’une chair qui semble réelle dans son émergence picturale. »

Bernard Paquet est diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris (1984), titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’UQAM (1988) et d’un doctorat  en Arts et sciences de l’art (création) de l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (1997). Il fut, en 2014, professeur invité et artiste en résidence à l’Instituto de Artes de l’UFRGS (Universidade Federal do Rio Grande do Sul) à Porto Alegre, Brésil, en 2014. En 2017, il est à Lisbonne (Portugal) au HANGAR Centro de Investigação Artística. Son travail a fait l’objet de plusieurs expositions individuelles et collectives au Canada et à l’étranger: PassArt: Passage 1999-2000 à Rouyn-Noranda (2001); Passages croisés au PHILAB de l’Université de Tunis et au CRAV de l’Université de Paris I (2004); Mestiçagens na arte Contemporânea au Museu de Arte do Rio Grande do Sul Ado Malagoli, à Porto Alegre, Brésil (2007); Si le printemps revenait?, évènement d’art in situ organisé par l’association no-made et l’Université Nice Sophia Antipolis (2010 et 2011); Projeto Quadro Branco (solo) au Museu do Trabalho, et le collectif Expressões do Múltiplo, au Pinacoteca Barão de Santo Ângelo, à Porto Alegre, Brésil (2016). Il fut directeur artistique du Symposium international de la nouvelle peinture au Canada de Baie-St-Paul en 1999 et en 2000. Ses œuvres font partie de diverses collections publiques et privées dont celles de la Fédération des caisses Desjardins du Québec, de Loto-Québec et du Musée d’art contemporain de Baie-St-Paul. Bernard Paquet est professeur à l’École d’art de l’Université Laval depuis 2003.


Dossier de presse