Pastille Cahier #3

Exposition duo de Louis Fortier et François Lamontagne | commissaire : Lisanne Nadeau

MOI

Vernissage: 24 mars à 17h, précédé d’une rencontre avec les artistes dès 16h

Il s’agit ici d’émettre l’hypothèse d’une connivence, d’une complicité entre deux artistes dont les chemins se croisent pourtant pour la toute première fois. Faire se rencontrer leurs œuvres pose de manière explicite l’importance du territoire individuel au sein de leur démarche.

Louis Fortier nous propose Éphémérides (37 pieds d’histoires courtes), une œuvre complexe prenant l’aspect d’une murale aux composantes hybrides. L’artiste met en scène l’accumulation sans fin du travail, comme si l’atelier nous était offert en partage. Des dates se rapportent à des instants fugitifs. Ici, des figures fantomatiques sur papier translucide dont on tente en vain de cerner l’identité. Là, des carnets, des listes, des pieds, des mains, des bouts de tout, des écorchés, des résidus, des accidents. Et, toujours, cette tête, la sienne, le plus souvent moulée et à laquelle il impose des distorsions troubles.
François Lamontagne explore quant à lui la représentation de soi par l’entremise d’une suite de portraits, portraits d’une mère, d’une jeune femme, d’un homme d’âge mûr… Chacun, dans sa plus profonde solitude, se retrouvant à un moment charnière de sa vie. Des poupées grotesques côtoient les images photographiques grands formats et enclenchent avec elles un dialogue parfois troublant : « Cette identité intime est le plus souvent cachée, gommée dans le contexte social et le rôle que chaque individu doit jour […]. C’est pourquoi mon travail repose dans une large mesure sur une stratégie de dévoilement. »

Louis Fortier détient un baccalauréat de l’Université Laval à Québec et une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal. Il compte plusieurs expositions individuelles à La chambre blanche, à B-312, à Plein-Sud, au Centre Clark, à l’Œil de Poisson et à la Galerie Donald Browne qui le représente. Signalons quelques expositions collectives récentes: La tête au ventre à la Galerie Leonard & Bina Ellen (2007), Hot Wax à The Rooms à St. John’s (2007), C’est arrivé près de chez vous. L’art actuel à Québec au Musée national des beaux-arts du Québec (2008-2009). En juillet 2008, La revue Spirale lui consacrait un dossier portfolio. L’artiste tient à remercier le Conseil des arts et des lettres du Québec.

François Lamontagne détient un baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval et une maîtrise de l’Université du Québec à Chicoutimi. Outre une vaste expérience dans le domaine de la médiation culturelle, il s’engage au sein du collectif de la chambre blanche pendant de nombreuses années. Il participe à plusieurs événements internationaux initiés par les centres d’artistes de Québec tel Latinos del Norte au Mexique en 2001 et Villes anciennes/Art nouveau à Carcovie en 2004. Rappelons son exposition individuelle Devant le miroir en 2006 au Centre VU à Québec. François Lamontagne est également auteur et a publié dans Les Saisons littéraires.

moi

moi

moi

moi

moi