Galerie des arts visuels

Crédits : William Légaré, Avenir, 2020

Projets des finissants et finissantes
au baccalauréat en arts visuels et médiatiques
de l’École d’art

sur la plateforme Instagram de la Galerie des arts visuels
du 12 mai au 24 juin 2020

La Galerie des arts visuels souhaite donner une tribune aux finissants et finissantes 2020 du baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’École d’art dont l’exposition, dans le contexte actuel, est reportée à une date ultérieure. Notre compte Instagram sera consacré au cours des prochaines semaines à la diffusion de projets en cours d’élaboration réalisés par une dizaine d’entre eux :

Mathieu Bouchard, Besma Boukhris, Isabelle Desroches, Vincent Drouin, Marianne Ferland, Jessica Laporte, William Légaré, Béatrice Paradis-Lebel, Audrey Plante, Jordan Racine et Valérie Turcotte.

Fanzines, photographies, projets vidéographiques, objets sculpturaux ou  interactifs… témoignent de la recherche des étudiants et étudiantes de la cohorte 2020. Cette diffusion nous donne un avant-goût de l’exposition à venir et des pistes d’exploration qui animent ces jeunes artistes de la relève.

La galerie tient à remercier William Légaré, finissant au baccalauréat, pour son soutien à la coordination de ce projet et Sarah-Ève Tremblay pour la mise en ligne.


Conférence en ligne
Éloïse Plamondon-Pagé
L’Ailleurs comme potentiel de création

Alors que la Galerie des arts visuels devient virtuelle en ces temps de confinement, c’est avec beaucoup de fierté et d’enthousiasme que nous diffusions dimanche le 10 mai une conférence en ligne de Éloïse Plamondon-Pagé. La conférence est désormais en archives sur notre site. Cette diffusion nous permet de mettre en lumière la recherche de cette artiste et d’aborder la résidence comme contexte de création spécifique. 

On verra, au fil de ces expériences à l’étranger, que l’artiste définit les enjeux d’une œuvre contextuelle. Car dans ces nouveaux environnements culturels et de production, où elle accepte de sortir de sa zone de confort, un équilibre se joue entre le fil rouge de son propos et ce que provoquent comme réflexion ces contextes de travail nomade. 

Éloïse Plamondon-Pagé a obtenu un baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’École d’art en 2013 et termine actuellement  des études de 2e cycle. Sa pratique allie l’estampe, la photographie, l’installation, la vidéo et l’écriture. Basée à Québec, elle a poursuivi ses recherches dans le contexte de plusieurs résidences de création au Québec, au Canada, en Allemagne, en France, en Italie, au Portugal, au Japon, en Chine, en Islande et, à l’hiver 2020, au Banff Centre of Arts and Creativity. Elle termine actuellement une maîtrise en arts visuels à l’École d’art de Université Laval, où elle s’intéresse à la démarche expérientielle et à « L’Ailleurs comme potentiel de création ». En 2018, elle recevait une bourse du FQRSC de même qu’une bourse d’excellence de l’AFDU (Association des femmes diplômées des universités du Québec). En 2013, Éloïse Plamondon-Pagé a été lauréate, en tant que finissante de l’École d’art, des Prix Engramme et Diagonale. En 2018, elle fut finaliste du Prix Videre – Relève en arts visuels pour son exposition L’Air du temps, présentée à Engramme.

Ce projet n’aurait pu voir le jour sans la collaboration précieuse de l’artiste sur le plan conceptuel et technique. Nous la remercions donc très chaleureusement.

Crédits photos: Éloise Plamondon-Pagé