Du 24 février au 7 avril 2024
Trame – Hatch

Magali Hébert-Huot

vernissage le samedi 24 février 16h à 19h

La Galerie des arts visuels présente Trame – Hatch de Magali Hébert-Huot dans le cadre de la 11e édition de Manif d’art – biennale de Québec. Nous tenons à remercier l’artiste, pour ce projet inédit, de même que l’équipe de Manif d’art et la commissaire Marie Muracciole pour cette collaboration. Également merci à la mesure Première Ovation qui a permis à l’artiste de développer ce projet dans le cadre d’une résidence de recherche à l’École d’art l’été dernier.

Magali Hébert-Huot s’inspire de l’histoire et de l’iconographie du Québec pour faire dialoguer les enjeux de l’identité et de la conquête des espaces isolés. Elle nous compose ici un paysage de forêt hivernale minimaliste en reconstituant des lames de neige, ou congères, en bois et en stucco, associées à des troncs de sapin. Ce motif est également utilisé dans l’œuvre d’art public Abrité – Snug également présentée dans le cadre de Manif 11.

Certains éléments signalent l’intervention humaine; des agencements entre branches, chaînes et pierres évoquent des techniques anciennes de construction de pièges pour la chasse. L’artiste observe avec un humour critique les stéréotypes masculins. Elle reprend certains codes, comme l’utilisation de trophées de chasse en ornementation et la technique d’impression hydrographique, employée pour imprimer des motifs de camouflage sur les armes et les camions. Hébert-Huot déplace, dans le monde végétal et le territoire, des notions liées au corps et aux catégories qu’on lui impose. Le mélange entre éléments végétaux et objets fabriqués crée des tensions entre la reconnaissance du monde tel qu’il est et toute mutation possible. La catégorie du « naturel » ne fonctionne plus, la répartition binaire, culturelle et biologique entre masculin et féminin est caduque. En entreprenant une recomposition queer d’éléments du territoire, Hébert-Huot dérange des modèles culturellement dominants.

Originaire de Québec, Magali Hébert-Huot a présenté son travail au Québec, au Canada et aux États-Unis. Elle détient un MFA du Maryland Institute College of Art – Rinehart School of Sculpture de Baltimore (2015) et un BFA en arts visuels du Emily Carr University of Art and Design, à Vancouver (2009). Lauréate en 2015 du International Sculpture Center Achievement in Contemporary Sculpture Award, elle reçoit la bourse de la Royal British Society of Sculptors pour les années 2016-2018, période au cours de laquelle elle fait partie du Hamiltonian Fellowship de la Hamiltonian Gallery de Washington. De ses expositions solos les plus récentes, notons : Les Grandes Étendues, à la Hamiltonian Gallery de Washington (2018); Weather Beaten, à la Oklahoma University (2022); Sans titre (Le char à Philip), une intervention nomade à Québec, pour La galerie qui tuffera pas 3 ans, à l’invitation de Philip Gagnon et Sevia Pelissier (2022). En 2014, on voit ses œuvres à la (e)merge Art Fair de Washington DC. En 2018, elle participe à Pulse Art Fair à Miami, représentée par la Hamiltonian Gallery. Enfin, en 2019, elle participe à l’exposition Territoire humain commissariée par Isabel Trépanier dans le cadre de la Manif d’art 9. Magali Hébert-Huot était co-commissaire de l’exposition des finissant·e·s du baccalauréat en arts visuels et médiatiques (BAVM) de l’École d’art en 2023.