Banc d’essai

Vernissage: Jeudi le 15 janvier 2015, 17h

La Galerie des arts visuels présente l’exposition Banc d’essai regroupant les œuvres récentes de jeunes artistes inscrits au baccalauréat de l’École des arts visuels. Cette 10e édition regroupe les œuvres de Sarah Bélanger-Martel, de Alexandre Bérubé et de Jean-Michel René. Après des études en histoire de l’art à l’UQAM et en sciences humaines à l’Université McGill, Sarah Bélanger-Martel entreprend un baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’École des arts visuels de l’Université Laval. Elle s’implique dans divers centres d’artistes à Montréal et sera bénévole lors d’évènements tels la Manif d’art et le Mois Multi à Québec. En 2011, elle expose avec les membres du collectif La Sacristie à la salle Alphonse-Desjardins de l’Université Laval. Elle poursuit une recherche en dessin, dans des œuvres qui se situent au seuil du paysage et de l’abstraction. Jean-Michel René présente quant à lui des sténopés et des images vidéos où il prend la pause pendant de longues minutes donnant à ce geste un caractère performatif. À la suite de workshops à Québec et en Irlande avec les artistes performeurs Alastair MacLennan et Elvira Santamaria Torres, il collabore avec les collectifs Le Tas Invisible (Québec), Bbeyond (Belfast) et PAErsche (Essen) lors de l’évènement Bel-Esse à Lisburn, en Irlande du Nord en 2014. La même année, il participe à Désobéissez! Prise de parole lors de la Manif d’art 7 et à la Rencontre Interuniversitaire de Performance Actuelle (RIPA). Alexandre Bérubé explore les domaines de l’art sonore, de l’art in situ et contextuel. La présence de l’autre est au cœur de ses recherches. Il nous propose un projet inédit et hybride, accumulation-construction d’objets trouvés et de passerelles temporaires composant une véritable machine/habitation qui captera les sons ambiants. Alexandre Bérubé est titulaire d’un baccalauréat en psychologie. Il participe en 2012 à la performance collective Mouvoir/S’émouvoir de Giorgia Volpe avec les bénéficiaires du programme Vincent et moi. En 2014, il collabore à l’actualisation de la performance sonore collective Rainforest IV de David Tudor (1968-1973) lors du colloque Nouveaux médias: méthodes et pratiques, organisé par Avatar à Québec.