Du 9 novembre au 17 décembre 2023
Ce qu’il en reste

Danielle Cormier

Chaque année, la Galerie des arts visuels présente la recherche d’un·e jeune artiste terminant ses études de second cycle à l’École d’art. Nous poursuivons ainsi notre mandat premier, soit celui de mettre en lumière les axes actuels de la recherche en arts visuels et médiatiques, et contribuons du même souffle au développement de la relève.

C’est dans ce contexte que nous présentons ce corpus d’œuvres récentes de Danielle Cormier. L’artiste explore depuis plusieurs années les techniques de moulage, tel un fil rouge au sein de sa démarche. Un travail tout à la fois minutieux et libre menant à une vaste recherche sur les possibles modes d’émergence de l’objet et de surgissement de la forme. Si les éléments sculpturaux se présentent eux-mêmes comme des éléments complexes et à découvrir, ils activent, dans leur dialogue avec l’espace, une syntaxe tout à la fois décisive et explicitement temporaire. L’artiste nous convient ainsi à habiter un de ses paysages et à réinventer nos déambulations dans l’espace transfiguré de la Galerie.

Danielle Cormier vit et travaille à Québec. Elle est étudiante à la maîtrise en arts visuels à l’Université Laval, où elle occupe différents postes d’assistanat, en enseignement et en recherche. Son travail a été présenté lors de l’exposition individuelle Fragment du réel, centre Atoll, Victoriaville, en 2021, ainsi que dans le cadre de différentes expositions collectives et évènements publics, dont Indéterminations, une exposition duo avec Tyna Award, présentée à Regart en 2023, Naturfact, au pavillon Adrien-Pouliot de Université Laval en 2023 (commissaire : Geneviève Chevalier), Peinture Fraîche et nouvelle construction – 16e édition, à la Galerie Art Mûr, Montréal, et Banc d’essai – 15e édition, à la Galerie des arts visuels de l’Université Laval, en 2020. Danielle Cormier a été récipiendaire de différents prix et bourses au cours des dernières années, dont la bourse au soutien des arts Jacques-Simon-Perreault ainsi qu’une bourse du Fonds Grant-Mathieu, en 2020. En 2021, elle recevait le Prix VU, décerné à un·e étudiant·e finissant·e du baccalauréat en arts visuels et médiatiques, et représentait l’Université Laval au concours pancanadien Premières Œuvres, de BMO. En 2022, elle se méritait une bourse de maîtrise du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada.

Pour en savoir plus

Dossier de presse

Entrevue avec Danielle Cormier sur les ondes de l’Aérospatial (CKRL) – 5 décembre 2023