Pastille Cahier #3

Caroline Guindon

Tragédies fantômes

Vernissage: vernissage le jeudi 14 octobre à 17h précédé d’une rencontre avec l’artiste dès 16h

La Galerie des arts visuels a le plaisir de présenter la toute première exposition individuelle de Caroline Guindon à l’occasion de laquelle elle nous propose une œuvre installative, picturale et photographique. Tragédies fantômes est l’aboutissement d’une démarche dont le fil conducteur est l’évocation de blessures psychologiques dans des environnements où le regardeur est directement interpellé. Par l’intermédiaire de fragments narratifs d’une grande charge émotive, Caroline Guindon, crée des lieux d’une inquiétante étrangeté.

« De là surgit un univers trouble. La notion d’expérience est une dimension essentielle qui nous met en relation avec le monde extérieur, mais elle nous place aussi en dialogue avec notre univers propre *…*. Ainsi les tragédies fantômes *…* proviennent du souvenir, du mythe, de la prophétie ou d’un délire surréaliste. *…* Il s’agit d’une sorte de mémoire virtuelle qui provoque un retour à l’intimité propre du spectateur. Je m’intéresse donc aux défaillances de l’homme et à sa vulnérabilité. Ce qui alimente mes réflexions et ma production artistique sur la fatalité qui nous accompagne, mais aussi sur le processus de la pensée qui se met en branle pour nous permettre de continuer à avancer dans un monde où tout est précaire. »

Caroline Guindon détient un baccalauréat en arts plastiques de l’École des arts visuels de l’Université Laval où elle termine actuellement une maîtrise en arts visuels. Elle participait à l’exposition collective Passages présentée au Lieu à Québec, en 2009, et à l’exposition Le Bordel des Muses, en 2010, à l’Établi.

Caroline Guindon

Caroline

Crédit photo : Guillaume D. Cyr

Crédit photo : Guillaume D. Cyr

Crédit photo : Guillaume D. Cyr

Crédit photo : Guillaume D. Cyr