Annie Baillargeon

Les soins des amazones@squarefemininity

présence de l’artiste en galerie
vendredi 12 mars 15h-17h
samedi 13 mars 13h-16h

performance en ligne (zoom)
Le vendredi 26 mars à 16h
code zoom

La Galerie des arts visuels est heureuse de relancer sa programmation spéciale soulignant les 50 ans de l’École d’art. Après avoir présenté l’automne dernier le travail de Serge Murphy, nous poursuivons avec une exposition de Annie Baillargeon, finissante à l’École d’art en 2002. Elle nous propose une installation pluridisciplinaire explorant la construction d’une certaine image de la femme par les médias numériques et les réseaux sociaux au sein de la culture consumériste. Le corpus hybride comprend d’imposants montages photographiques avec interventions picturales, des vidéos, de même que divers objets et produits issus de l’industrie des soins esthétiques et destinés au modelage et à la conservation du corps féminin. L’exploration de la plateforme Instagram et la présentation d’une performance en ligne complètent cette recherche multiforme.

Annie Baillargeon vit et travaille à Québec. Son travail pluridisciplinaire propose une représentation exaltée et transgressive du corps. Cofondatrice du collectif Les Fermières obsédées, connu pour l’indiscipline qu’il a insufflée au genre de l’art action, elle est également membre fondatrice du collectif B.L.U.S.H. Son travail solo a été présenté dans plusieurs centres d’artistes québécois et canadiens: L’Œil de poisson et le centre VU, à Québec, l’Espace F, à Matane, la Galerie Séquence, à Saguenay, et Galerie 44, à Toronto. Annie Baillargeon a participé à de nombreuses expositions collectives, notamment L’envers des apparences (comm. Gilles Godmer), au Musée d’Art Contemporain de Montréal (2005), C’est arrivé près de chez vous (comm. Nathalie Deblois), au Musée National des Beaux-Arts de Québec (2008-2009), Dans un monde post : Un événement post-punk (comm. Sébastien Pesot), à la galerie The Invisible Dog à Brooklyn (2016), The Constructed Images, au festival Contact Image, à Toronto, et Touched (comm. Sylvain Campeau) à la biennale de Liverpool (2010). De plusieurs projets d’intégration à l’art public réalisés depuis 2007, signalons notamment son intervention aux bureaux de Montréal du Conseil des arts et des lettres du Québec (2017). Annie Baillargeon est représentée par la Galerie d’Este, à Montréal, et par la Galerie 3, à Québec. Ses œuvres se retrouvent dans les collections du Musée des Beaux-Arts du Canada, du Musée national des Beaux-Arts du Québec et de la Banque d’art du Conseil des Arts du Canada. L’artiste tient à remercier le Conseil des arts du Canada et La Bande vidéo pour leur soutien à ce projet.

À noter que la Galerie des arts visuels sera ouverte selon son horaire habituel les mercredis, jeudis et vendredis, de 12h à 17h, mais qu’en ce temps de pandémie l’horaire du samedi et du dimanche sera légèrement modifié comme suit : de 11h à 16h. Des règles strictes sont mises en place pour vous assurer une visite en toute sécurité.

À propos de l’artiste

Site Web de l’artiste
www.anniebaillargeon.site

Galerie 3 représente l’artiste. C’est un lieu de rencontre et d’échange incontournable à Québec pour les amateurs d’art actuel, novices et collectionneurs.
www.lagalerie3.com

Entrevue avec Annie Baillargeon, ratsdeville@québec (2014)
ratsdeville@québec

Entrevue avec les Fermières obsédées, Ruby-TFO (2014)
Fermières obsédées

Opuscule

Dossier de presse