Les Cahiers de la Galerie #11

Au moment d’écrire ces lignes, Marilou Kenny-Gagnon vient de recevoir le prix Videre Relève en arts visuels. Quelle belle manière de terminer l’année 2019 et de souligner le travail important de la Galerie pour le soutien de la relève à Québec! Le Banc d’essai 2019 laissait également place à la relève, comme à notre habitude en tout début d’année, avec une cohorte axée sur l’image, son statut narratif et les conditions actuelles de sa mise en vue. Du côté des artistes d’expérience, Ludovic Boney s’est également distingué avec le projet Rassemblement familial présenté au printemps dernier. Nous tenons à le remercier pour cette œuvre inédite, un projet installatif d’envergure traitant des frontières ténues entre le privé et le public. Il nous importe en effet de donner une place de premier plan aux artistes professionnels de Québec au sein de notre programmation. L’exposition La fabrique du corps de Bernard Paquet, professeur à l’École d’art, a donné lieu quant à elle à une réflexion sur le post-humain à laquelle l’historien de l’art Maxime Coulombe a contribué lors d’une conférence que vous retrouverez en ligne. En ce qui touche la diffusion d’artistes de la scène internationale, notre participation à la Manif d’art a été marquée encore cette année par la présentation d’une œuvre majeure. Nous tenons à remercier le commissaire Jonathan Watkins et l’équipe de la Manif pour cette collaboration. Nous vous suggérons de joindre à votre lecture d’un dialogue entre l’artiste et le commissaire l’écoute de la pièce About Today du groupe The National dont la version revisitée par Oliver Beer constitue un élément essentiel de l’expérience.

Lisanne Nadeau, directrice de la Galerie

Consultez Les Cahiers de la Galerie #11