Les Cahiers de la Galerie #6

Cette 6e édition des Cahiers fait écho à notre programmation 2013-2014. Textes et œuvres se rencontrent ici afin de nourrir notre réflexion sur l’art actuel. David Cantin y propose une lecture de l’exposition Vecteurs et embranchements, résultat inédit d’une résidence de production de Jacques Samson. Vincent Bonin rédige un essai sur Instrumentation, un projet évolutif et sonore de Peter Flemming présenté dans le cadre du Mois multi.

Par ailleurs, dans le cadre de notre partenariat avec le programme d’histoire de l’art de l’Université Laval, nous avons invité une jeune auteure, Mathilde Bois, à analyser le projet Herman’s House, de l’artiste américaine Jackie Sumell.

Emily Falvey nous fait le cadeau d’un texte en français sur le projet monumental de Gisele Amantea présenté dans le cadre de la Manif d’art. C’est avec la précieuse collaboration de cette auteure que nous diffusons ici la version anglaise de cet essai.

Enfin, deux projets importants auront été l’occasion de travailler avec Nadia Myre, en lice pour le Prix Sobey’s 2014. Anne-Marie Bouchard analyse le projet commissarié par Lisanne Nadeau, directrice de la galerie, à l’occasion duquel le Scar Project fut pour la toute première fois présenté dans son entièreté.

Un portfolio présente notre premier projet d’art public conçu par Nadia Myre et Karen Elaine Spencer. Ce projet fut réalisé grâce au soutien financier de Louis Garneau Sports inc., complice de l’École des arts visuels depuis de nombreuses années. Comme à l’habitude, cette présentation d’artistes aguerris a côtoyé celle de créateurs émergents.

L’exposition Banc d’essai présentait les photographies de Marc-André Jésus et d’Anne-Marie Amyot, les objets conceptuels de Christophe Barbeau et les oeuvres picturales de Vincent Fournier. Geneviève Gasse, finissante à la maîtrise en arts visuels, publie des extraits de son journal de bord rédigé lors d’un travail d’infiltration de nos espaces avec son Bureau de recherche. Merci à Paquebot Design, graphistes, et à Céline Arcand, notre réviseure linguistique, pour leur travail complice et leur rigueur. The Visible Spectrum, un essai de Emily Falvey  (version anglaise)

En vente en format papier à la Galerie des arts visuels